La crise sanitaire est elle en train de se transformer en crise financière. Ce que nous dit le TED Spread - Le blog de Bréhat
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 avril 2020 4 02 /04 /avril /2020 12:41

Bonjour,

Comme évoqué dans mon dernier billet, la crise sanitaire c'est transformée en crise économique

  • Augmentation du chômage, nous attendons les chiffres des USA cet après midi, voir ici la courbe édité par la FED : https://fred.stlouisfed.org/series/IC4WSA où l'on peut voir que le Pic de la moyenne des 4 dernières semaines de nouvelles demandes hebdomadaires d'allocations chômage aux USA qui était de 650 000 - 670 000 en octobre 1982 et mars 2009, donc au plus bas des marchés, plus fort de la crise financière de 2008-2009 a été explosé à 998 000 la semaine passée avec 3.3 Millions de demandes dans la semaine contre 220 000 environ les semaines précédentes  : 3.330 Millions + 220 000 + 220 000 + 220 000 = 3 990 000 sur les 4 dernières semaines = 998 000 en moyenne sur les 4 dernières semaines. Aujourd'hui on attend 4 Millions de demandes supplémentaires d'allocations chômages faites dans le cours de la semaine passée. Du jamais vu mais le reflet du fait que 85 % des américains seraient confinés et souvent confinement veut dire perte d'emploi là bas si pas de télétravail possible ou travail dans une grosse entreprise qui a les reins solides. En général là bas les affaires ne riment pas avec sentiments et comme on peut se séparer d'un salarié du jour au lendemain ... c'est juste bestial !!)
  • Baisse dramatique des PIBs des pays confinés (voir mes anticipations dans mon précédent billet)
  • Faillites d'entreprises en cascade à redouter.

Désormais comme je le disais il convient de s'attendre à ce que cela se développe dans le cadre d'une crise financière majeure.

Un bon indicateur pour cela est d'observer l'indicarteur qui avait permis de suivre la crise financière de 2008-2009, le TED Spread. Techniquement ce spread mesure la différence entre : Series is calculated as the spread between 3-Month LIBOR based on US dollars (https://fred.stlouisfed.org/series/USD3MTD156N) and 3-Month Treasury Bill (https://fred.stlouisfed.org/series/DTB3). C'est me semble t'il la différence de taux entre les taux d'intérêt du marché à 3 mois vs les taux des obligations US à 3 mois ... cela montrerait, si je comprends bien, et sur un venir CT (3 mois), le niveau d'écart de confiance entre les marchés financiers en général (ou Européens puisque LIBOR) et la sécurité de la dette US, supposé havre ultime de paix pour les investisseur en cas de crise financière.

On peut le suivre sur le site de la FED ici : https://fred.stlouisfed.org/series/TEDRATE

On observe que le TED spread est resté cantonné dans un range de 0.15 à 0.60 de Juin 2009 jusqu'au 13 mars 2020 ... vendredi 13 ... et qu'il est désormais à 1.31 .. 

On observe également que la dernière fois qu'il était passé de 0.6 à 1.3 c'était dans la période de d'août 2007, quoi pour les spécialistes marquent :

  • Le début de la chute du CAC 
  • Le début de la crise des surprimes 
  • La faillite de la banque Northern Rock en Septembre 2007 (on se souvient des queues des client en Angleterre venus retirer leur argent au guichet) 
  • La Chute de l'une des 5 banques d'investissement de Wall Street en Mars 2008 (Bear Streans rachetée en urgence sous injonction de la FED par JP Morgan).

C'est donc un signal d'alerte on ne peut plus clair  que le système financier occidental dans son ensemble entre dans une phase de très grand stress, d'où les mesures de relance des banques centrales et gouvernement pour un total à ce jour (décidé en moins d'un mois ... autre signe de la nature de la crise à laquelle nous allons devoir faire face) de 4500 Milliards de USD et donc 5.5 % du PIB mondial ... 

Cet indicateur est donc à suivre de manière régulière, il devrait encore une fois nous donner des indications sur la force et dans quelle phase de la crise financière nous entrons.

Des faillites de banques sont à craindre (relisez mes précédents billets pour avoir la liste des banques les plus à risque). Deutsche Bank et Commerzbank sont en premières ligne et Deutsche Bank à certainement une nature systémique (cela devrait impacter bien d'autres banques en cascade).

Comment réagirons les gouvernements ? Cela reste à clarifier : 

  • Comme à Chypre où lui "Bail in" a été opéré et les clients des banques en faillite on participé au sauvetage et perdu une partie de leurs économies (les seuils d'assurance de 75 000 et 100 000 euros je me souviens plus du détail n'ont pas forcément été respectés). La Loi Sapin II sera utilisée  (merci Hollande) : https://www.centre-national-du-trading.com/blog/loi-sapin-2-loi-ruine-economies-dune-vie/ ... 
  • Une nationalisation des banques comme opérée par les Anglais notamment avec RBS en 2008 ou en France avec Natixis il me semble ?
  • Un sauvetage avec injection d'argent public en nationalisant les pertes (alors que les profits ont été privatisé depuis) comme pratiqué largement en Europe et USA il me semble en 2008 ... nous remboursons ces dettes depuis ... et nos enfants et petits enfants aussi le feront après nous.
  • Des restrictions de retraits d'argent / Virement d'argent sur d'autres comptes comme ce fut le cas à Chypre et récemment au Liban (allez vous renseigner.

Restez donc excessivement prudents sur où vos liquidités sont placées notamment si vous dépassez le seuil de 100 000 Euros.

Les turbulences s'annoncent gigantesques  .... cela va durer car l'effet domino va jouer dans un tel contexte de généralisation.

Bon courage, gardons le moral malgré tout car un investisseur averti en vaux 3 ... 

Bréhat

Partager cet article

Repost0

commentaires

G
La guerre du pétrole déclaré par Trump à Maduro en le traitant de narco-terroriste démontre que les US sont dans un état pitoyable dans ce contexte de confinement et de décroissance mondiale . Les faillites de producteurs de pétrole ou de raffineurs risque de mettre les US en dépendance et ils sont donc prêt à faire la guerre à n'importe qui même à leurs alliés si c'est nécessaire , il n'y a qu'à voir le problème des masques sur le tarmac chinois payé plusieurs fois le prix pour capter la cargaison ....le chacun pour soi reste la règle du libéralisme , il est important que les européens s'en rappellent surtout les Français ...<br /> https://francais.rt.com/international/73704-nous-voulons-la-paix-nicolas-maduro-demande-aux-americains-de-sopposer-a-administration-trump<br /> La bataille de l'énergie se fait aussi dans l'électricité avec la baisse de la demande qui entraîne une baisse de prix de marché qui risque de laminer les concurrents d'EDF ....sans intervention du gouvernement....<br /> Sur le CAC le rebond CTMT se poursuit , ça peut durer mais la suite sera douloureuse , ne pas en douter.<br /> Te sabi <br /> Fins a leù !
Répondre
B
transformer excès de liquidité en actions de groupes solides mais internationaux et donc non nationalisables ?
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Bréhat
  • Le blog de Bréhat
  • : Trader le CAC grâce à un modèle exclusif et innovant identifiant chaque vague avec un potentiel points à une date donnée. Modèle ayant un excellent track record depuis sa mise en service en août 2010. Ce blog s'adresse aussi à celles et ceux qui désirent suivre l'actualité économique de manière contrariante (loin des informations edulcorées distillées dans la presse specialisée et les médias) car ils pensent que cette crise n'est malheureusement pas terminée.
  • Contact

Provenance visiteurs

Locations of Site Visitors

Recherche