Les prix de l'immobilier baissent à Paris et comme prévu, ils baissent plus dans les quartiers les plus chers ! - Le blog de Bréhat
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 10:29

Bonjour,

 

Entre 3Q 2012  (dernier plus haut) et 4Q 2012, selon les notaires d'IDF le prix moyen du m2 à Paris à chuté de 2 % de 8440 à 8270 Euros / M2, et ont ramméné les prix au niveau du Q1 / Q2  2011 ... un recul de près de 2 ans ! cela se voit très bien sur cette courbe :

Evolution du prix immobilier à Paris

Evolution du prix m2 à Paris depuis 1980

Evolution prix immobilier Paris depuis 1980

 

Si l'on regarde ce qu'il s'est passé depuis, le site meilleursagents.com donne les stats suivantes :

Entre 01/12/2012 et 01/03/2013, les prix de l'immobilier à Paris sont encore en baisse à 8265 Euros/m2 ... avec une très grande disparité suivant les arrondissements comme le montre la liste ci dessous :

 

Le prix du m2 des 20 arrondissements de Paris

Arrondissement Prix m2 moyen
appartement
Variation sur 3 mois
(du 1er déc. 2012 au 1er mar. 2013)
 
Paris 1er arrondissement 10 265 € / m² -1.2%
Paris 2ème arrondissement 8 841 € / m² -5.8%
Paris 3ème arrondissement 9 571 € / m² -1.7%
Paris 4ème arrondissement 10 891 € / m² -3.1%
Paris 5ème arrondissement 10 841 € / m² -1.7%
Paris 6ème arrondissement 12 785 € / m² -0.1%
Paris 7ème arrondissement 12 616 € / m² -2.4%
Paris 8ème arrondissement 10 084 € / m² +0.1%
Paris 9ème arrondissement 8 493 € / m² -0.7%
Paris 10ème arrondissement 7 086 € / m² -2.8%
Paris 11ème arrondissement 7 870 € / m² -2.2%
Paris 12ème arrondissement 7 834 € / m² -0.2%
Paris 13ème arrondissement 7 911 € / m² -1.7%
Paris 14ème arrondissement 8 466 € / m² -1.1%
Paris 15ème arrondissement 8 918 € / m² -0.3%
Paris 16ème arrondissement 9 989 € / m² -0.8%
Paris 17ème arrondissement 8 427 € / m² +0.6%
Paris 18ème arrondissement 7 114 € / m² +0.3%
Paris 19ème arrondissement 6 388 € / m² +2.3%
Paris 20ème arrondissement 6 566 € / m² -1.2%
Estimations de prix MeilleursAgents.com au 1er mars 2013. Plus d'informations

On note que les variations vont de 5,8 % de baisse (sur deux mois) à 2,3 %  de hausse.

Les 4 arrondissements en plus forte baisse sont : le 2ème, le 4ème, le 10 ème  et le 7 ème. on y retrouve les quartiers les du centre très riches que sont les 7ème et 4 ème.

Les arrondissements qui progressent sont au nombre de 4 : 8 ème, 17ème, 18 ème et 19ème. On y retrouve deux des arrondissements les plus populaires (parmi les 4 meilleurs marchés de la capitales) que sont les 18 et 19 ème arrondissements.

On se souviendra qu'en 2009, je pensais qu'une forte baisse de l'immobilier de 50 % allait démarrer. Elle n'aura été que de 9 % avant que les mesures keynessiennes gouvernementales et de soutien de l'immoibilier sans limites n'aient raison de cette correction pourtant attendue et ont permis à ne nouveaux plus haut de prendre place alors que la bourse reprenait quelques couleurs et qu'une illiusion de reprise de croissance commencait à se faire jour dans l'opinion la plus grande et surtout la politique des banques centrales aura permi de faire de nouveau gonfler cette bulle immobilière sans précédent en resolvabilisant des demandes qui n'étaient plus grace à des taux d'intéret au plancher qui n'avaient été jamais vu . La hausse supplémentaire sur le graphe plus haut, résultant de cette gabegie politique et économique aura été de près de 26 % vs les plus haut de 2008 (6600 Euros/M2)

Personnellement je crois que la fete est belle et bien terminée et que les 50 % de baisse par rapport aux niveaux atteints en 2008 et non fin 2012 seront désormais la nouvelle tendance de moyen terme pour le marché baissier qui se met en place. Ce qui correspond en gros à 3300 Euros du m2 en moyenne à Paris. Et à celle et ceux qui me prennent pour un illuminé je rappelerai juste que le prix moyen à Paris était de 2250 Euros/m2 au Q1 1998 ... et qu'à cette époque nous étions en période de croissance notable ... à 2 ans de l'explosion de la bulle internet ... le chomage était moindre et les salaires et le pouvoir d'achat progressaient. Aujourd"hui c'est tout l'inverse, une période de déflation débute, le chomage ne cesse de monter, les salaires stagnent et vont parfois même devoir baisser, les impots montent ...le pouvoir d'achat baisse ... et pour l'instant seul la faiblesse des taux d'intéret historiquement à un plus bas et qui donc n'ont pratiquement plus d'autre choix que de monter ...

La consommation des ménages en France se maintient tant bien que mal pour l'instant car les francais puissent dans leurs économies ... mais cela ne durera pas éternellement et si l'on devait taper dans les économies comme en Chypre (un récent sondage laisse penser qu'une majorité de français pense que cela est possible soit directement comme à Chypre soit indirectement comme en Espagne qui évoque une taxe de 0,2 % sur les dépots bancaires prélevé par l'état sur les banques ... cela fait moins hold up mais reste une mise en pratique du même principe)

On note d'ailleurs que l'une de mes anticipations : une plus forte baisse en % (et donc en valeur abosolue également) des arrondissement les plus riches dans Paris et de Paris plus que le reste de la France se vérifie dans le tableau ci dessus.

Bien entendu, Paris restera toujours in fine plus cher que le reste de la France mais pour etre monté plus haut la chute n'en sera que plus rude.

Une donnée que je souhaiterai corrigée, que j'ai souvent mentionné dans mes billets comme point de référence .. en 1998, 3500 le prix du m2 dans le 4ème arrondissement. En réalité il aura été au plus bas à 2560 Euros/m2 dans cet arrondissement .... un prix correspondant en gros à de la grande banlieue parisienne en ce moment.

Aujourd"hui il ne s'agit plus de se dire je vais vendre mon immobilier pour protéger mon patrimoine de la baisse et prendre mes bénéfices. Il s'agit de trouver un acheteur solvable (qui aura le plus souvent lui même trouver un acheteur solvable pour son propre bien, sans quoi il s'expose dans un marché baissier de ce type à etre un détenteur de pret relais à problème et ces histoires là se finissent mal en général) qui permet de concrétiser cette plus value ... et cela c'est toute une autre, mais alors une toute autre histoire.

La prochaine augmentation des taux 'd'ici fin 2014, mettra le marché immobilier sur une pente glissante qu'aucune mesure gouvernementale ne pourra contrecarer.

Bon dimanche.

Brehat

PS : On voit avec le marché auto un phénomoène similaire, les aides de l'état, on permis de maintenir le malade sous perfusion et de faire croire qu'il était même guéri, on voit aujourd"hui que cela n'a été que de la poudre aux yeaux de la gabegie de dépense publique et qu'au final le malade va de plus en plus mal ... alors que l'état n'a désormais plus les moyens que de l'aider à la marge principalement en pansant les plaies (essayer de retrouver un repreneur pour Aulnay par exemple) plutot de d'essayer de les faires disparaitres. Il en est malheureusement de meme pour l'immobilier le train de mesurettes récemment adoptées ne changeront rient alors que les nouvelles taxes immobilières vont aider la dynamique de baisse à se durcir et se prolonger.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

D
<br /> Bonjour Monsieur Brehat,<br /> <br /> <br /> Votre analyse sur l'évolution des prix de l'immobilier me parait tout à fait pertinente. Même si votre propos gagnerait beaucoup à être exprimé avec des phrases courtes et grammaticalement<br /> justes.<br /> <br /> <br /> Sincéres salutations.<br /> <br /> <br /> Alexandre Duchemin<br />
Répondre
A
<br /> Article très intéressant !<br /> <br /> Bonne analyse !<br />
Répondre
S
<br /> Correction: "La France et d'autres pays d'Europe devront l'importer d'Egypte via la Turquie ou de Russie".<br />
Répondre
S
<br /> Pas mal ton billet Loïc, car les prix baissent bien à Paris, et se gaver d'or n'est peut-être pas une très bonne idée avant une déflation.<br /> <br /> <br /> Vu de l'étranger, la France n'est déjà plus que l'ombre de ce qu'elle a jadis été économiquement parlant et moralement aussi peut-être. Et lorsque l'on compare les sites économiques ou les blogs<br /> économiques, il y en a de super intéressant, comme celui d'Olivier Berruyer et celui de Charles Dereeper, etc ... Mais il y a aussi de très mauvais, comme celui de Jean Christophe Bataille.<br /> <br /> <br /> Acheter du gaz il y a deux ans était peut-être une bonne idée pour le LT, excepté si ce gaz est au USA, car il y en a beaucoup trop sous le sol de plusieurs états des Etats-Unis, ainsi qu'au<br /> Canada ... pas loin. La France et d'autres pays d'Europe devront l'importer de Turquie ou de Russie, car elles n'en ont pas pour le moment (excepté sous Paris ...) et lorsqu'un bloggeur vante<br /> haut et fort les mérites d'un ETFS Naturel GAS (NGASP) alors qu'il était déjà au plus haut il y a deux ans, sans vérifier le sous-jacent, qui lui est américain, était une grosse erreur. Et<br /> reconnaitre ses erreurs c'est une chose élémentaire lorsqu'on conseille ouvertement à ses lecteurs, de prendre telles ou telles valeurs. Charles lui lorsqu'il a fait une erreur de jugement avec<br /> les obligations grecques ou même un autre trader de son équipe, savent reconnaitre leurs erreurs, car l'erreur est humaine et personne ne connait l'avenir, on ne peut que l'apprendre. Cherchez<br /> les meilleurs sites ou blogs économiques afin de vous informer au mieux et SVP éviter ceux qui ne peuvent s'empêcher de se prendre pour le nombril du monde, comme certains parisiens qui<br /> continuent à causer beaucoup de mal à la France ... tout entière.<br /> <br /> <br /> Un Belge (pas loin de la Gaule).<br /> <br /> <br /> Ps: "la France va mal et continuera à aller mal" ... durant peut-être encore 7 ans comme le pense Yvan, un économiste belge.<br />
Répondre
R
<br /> 100% d'accord.<br /> <br /> <br /> Et comme le dit Jean-Francois Filliatre sur BFM TV, ce qu'il faut prendre en compte ce n'est pas la demande (bien sûr que tout un chacun souhaite avoir une maison de plus de 100m2 avec Jardin ou<br /> un 100m2 sur Paris ou dans une autre grande ville),  mais la demande solvable et la ca change tout.<br /> <br /> <br /> D'autant que les taux d'interêt sont historiquement bas.<br /> <br /> <br /> Robear<br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Bréhat
  • Le blog de Bréhat
  • : Trader le CAC grâce à un modèle exclusif et innovant identifiant chaque vague avec un potentiel points à une date donnée. Modèle ayant un excellent track record depuis sa mise en service en août 2010. Ce blog s'adresse aussi à celles et ceux qui désirent suivre l'actualité économique de manière contrariante (loin des informations edulcorées distillées dans la presse specialisée et les médias) car ils pensent que cette crise n'est malheureusement pas terminée.
  • Contact

Provenance visiteurs

Locations of Site Visitors

Recherche