usa - Le blog de Bréhat
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 19:20

Ce soir après statistiques du jour aux USA le GDPnow du 1Q2016 a été révisé à 0,4 % en base annuelle. Lagarde a prévenue qu'elle allait très prochainement abaisser les prévisions de croissance mondiale sous les 3,4 % … qui était déjà un plus bas … et que le FMI allait passer en mode alarme, …première étape avant le mode alerte, rien ne vas plus !!

Vous ne serez pas pris par surprise lorsque la 3 baissière fractale de la vague de LT initiée en avril 2015 va s'activer … elle devra aller sous les récents plus bas annuels de 3892 pts. Les 3400 - 3600 devraient être visés et atteints, dans un premier temps … il conviendra d'en suivre le décompte à la culotte mais de toute façon nous aurons le temps cela prendra plusieurs mois.

Il est intéressant de noter que désormais, après 6 ans de rebond dans la crise (pour le CAC), un changement de lecture est peut être en train de renaître : les mauvaises nouvelles ne sont plus forcément considérées comme des bonnes nouvelles pour les marchés .. on sent bien que la crédibilité des actions des banques centrales, la réalité de leur pouvoir, commence à poser question.

Depuis 2008, et surtout depuis 2011 les banksters ne peuvent plus penser qu'ils vont être sauvés par l'argent du contribuable alors si la légitimité de leur sauveur, les Banques centrales, est remise en cause, il est probable que pas mal de traders vont commencer à suer à grosses gouttes dès que la 3 baissière va entrer en action.

Des mouvement de panique motivés par cash is king pourraient bien de nouveau voir le jour dans un horizon moins lointain que l'on ne voudrait l'imaginer.

La déconnexion actuelle entre CAC et Wall Street va devoir prendre fin très vite. Est ce que WS qui n'a presque pas corrigé depuis mi février va le faire. On surveillera les 2048 pts ce soir à la cloture qui si ils sont cassés devraient entrainer le SP vers 2033. Sous 2033, ne resterait plus que les 2000 pts pour faire barrage à une correction poussée.

Au moment d'écrire, je parierai plus pour une 4ème semaine de baisse consécutive sur le CAC que l'inverse.

Les Seuils critiques entre 3 et fin de 2P sur la baisse LT initiée en avril 2015 sont désormais :

4150 puis 3990 pts. Si l'un des deux tiens la 2P ne sera pas terminée et un nouveau rebond important devrait se mettre en place pour terminer la 2P. Sinon aux abris le CAC ira sous 3892 et bien plus bas (ce qu'il fera de toute façon dans cette baisse LT)

Gardé mes puts ce soir.

Bonne soirée,

Bréhat

Repost0
3 avril 2016 7 03 /04 /avril /2016 09:08

Bonjour,

En ce beau dimanche matin de printemps ensoleillé, alors que le taux de chômage aux USA a augmenté (stat de jeudi dernier), il est une statistique US encore plus importante qui va être dévoilé très prochainement mais dont je vais vous communiquer une anticipation dès aujourd'hui et qui risque de vous surprendre et pas que vous d'ailleurs : vous l'avez vu dans le titre il s'agit de la croissance US du 1T2016.

Elle est anticipé à 0,175 % soit 0,7 % annualisé … très loin des 2,0 % encore attendu en ce moment par le consensus et des 2,5 % attendu pour la croissance 2016 des USA.

Mais que se passe t'il donc ? Une hausse des taux de la FED et hop … l'économie US s'enrhumerait ou bien cela est t'il l'aurée d'une autre tendance, cette d'un autre cycle de quelques années en bourse (qui suivrait le cycle haussier depuis mars 2009 dopé aux emphétamines des liquidités coulant à flot pendant des trimestres et des trimestres. pendant ce temps là la bourse de Paris n'a toujours pas retrouvé ses plus haut de l'avanty crise) mais malheureusement celui de la reprise de l accélération de la crise initiée en 2007 et qui connue l'accélération dont nous nous souvenons tous fin 2008 / début 2009.

Cette anticipation peut être trouvé sur le site de la FED d'Atlanta au lien suivant : https://www.frbatlanta.org/cqer/research/gdpnow.aspx?panel=1

De mon côté vendu mes calls la semaine passée au dessus de 4430 pts et pris des puts progressivement depuis que j'ai d'ailleurs renforcé vendredi à la clôture.

La vague de baisse CT initiée le 14/03 reste active … seul hic, le VIXEPCR 5J n'a été que jusque 11,9 le 28/03 (contre 14,0 attendu a minima par mon modèle) puis a baissé très fortement pour atteindre 8,4 vendredi, soit un niveau d'optimisme très important plus vu depuis début août 2015. Dans un tel contexte d'optimisme béat, l'annonce officielle du GDP risque bien de faire l'effet d'une douche froide. A moins que cela ne soit un nouveau prétexte à anticiper une nouvelle avalanche de création monétaire de la part de la FED, il pourrait bien y avoir du grabuge à terme.

En terme fractale cela sera l'entrée en vague 3 de la vague de baisse LT initiée en avril 2015. En attendant le yoyo de la 2P va continuer.

Bon dimanche,

Bréhat

Repost0
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 18:03

Bonjour,

On aurait fini par l'oublier mais depuis l'épisode du shutdown de 15 jours du gouvernement fédéral US en Octobre 2013 car républicains et démocrates du congrés US n'arrivaient pas à se mettre d'accord sur un relèvement du plafond de la dette fédérale US, et un défaut de paiement des USA sur sa dette qui en ce mois d'Octobre 2013 a été évité à un jour près.

Or en février 2014, date à laquelle le plafond temporaire, voté en Octobre 2013 pour mettre fin à la crise et éviter le défaut de paiement des USA sur sa dette, ait été atteint - 14 699 Milliards de USD - Le congrès US s'est mis d'accord pour accorder un moratoire de 13 mois sur le montant du plafond de la dette fédérale US : rendez vous été alors donné au 15 Mars 2015.

Depuis lors les élections de mi mandat on eu lieu à l'automne 2014 et le congrès à totalement basculé dans le camp républicain.

Si le congrès avait été majoritairement républicain en 2013, il n'est pas évident de savoir ce qui se serait passé : gageons que les vues républicaines sur une baisse de la présence de l"état se serait imposée et la croissance des USA auraient été tout autre (notez que la position des républicains pouvaient avoir un aspect intéressant en ce sens qu'elle était un début de démarche à contenir la croissance de la dette par un ajustement du train de vie de l'état " communiste" US : bons alimentaires distribués à plus de 50 millions d'américains / paiement de logements aux américains les plus démunis : la tendance US est plus au communisme qu'au capitalisme à tout craint mais que faire différemment face à une économie et une structure sociale à la dérive).

Alors que va t'il se passer ?

La très récente prise de bec au congrès pour prolonger les fonds de fonctionnement de la sécurité d'état qui inclus la protection du président Obama, a montré que rien n'était gagné d'avance et qu'un scénario pire qu'octobre 2013 pourrait bien se produire cette année.

En effet, à priori, pas d'effets immédiats à craindre, le gouvernement va utiliser des mesures non conventionnelles (jeu d'écritures) pour éviter à la dette de ne trop croitre d'ici à ce que le nouveau plafond soit défini, probablement d'ici octobre 2015. En effet une foi le délai du moratoire terminé le 15 mars, il semble que le congrès n'est pas d'obligation de se mettre d'accord sur un nouveau plafond avant cet été.

Je pense qu'un accord sera trouvé mais sur la base d'une réduction drastique du train de vie de l'état fédéral au dépend des plus démunis qui pourrait bien plonger le pays encore plus dans une crise sociale aiguë qui pourrait engendrer de plus en plus d"épisodes de soulèvement comme ceux récents à Fergusson. La classe moyenne américaine a rétrécit très fortement sous l'effet des QE et de l'accroissement des inégalités, la paupérisation des USA et son effondrement progressif et continu dans un tiers mondisme devrait alors s'accélérer si de telles coupes budgétaires devaient être décidées cette année.

Quand au prochain plafond de la dette qui sera voté, parions que comme depuis 2008, il sera très vite atteint (probablement au tournant de 2015/2016) et pourrait bien une nouvelle fois engendrer une crise significative à moins d'un an des élections présidentielles aux USA.

Cette nouvelle crise prévisible, pésera très fortement sur quel type de nouveau président sera élu à l'automne 2016 .. l'avenir des USA dans cette crise systémique initiée depuis 2007 dont nous ne sommes toujours pas sorti en dépendra alors très largement : un président ouvert sur un monde dans lequel il acceptera que les USA ne se comportent pas en maître qu'ils ne sont plus saura t'il émerger de cette fin de règne agitée à laquelle Obama doit se préparer selon moi ? Ou bien un président nombriliste parvenu croyant encore en la toute puissance des USA se verra t'il consacré ? Cela sera tout l'enjeu de cette élection et la trajectoire d'avenir que le Monde prendra en dépendra fortement (mais heureusement pas uniquement).

Ci joint un récapitulatif en Anglais des derniers accords sur le relèvement du plafond de la dette et le lien vers le document complet récapitulant tous les chiffres et dates importantes concernant le plafond de la dette fédérale US :

http://www.senate.gov/CRSReports/crs-publish.cfm?pid='0E%2C*P%5C%3F%3D%23%20%20%20%0A

Debt Limit Suspended Again as Part of Package to End

Government Shutdown in October 2013

The evening before October 17, 2013, when the U.S. Treasury’s borrowing capacity was

projected to be exhausted, Congress passed a continuing resolution (Continuing Appropriations

Act, 2014; H.R. 2775; P.L. 113-46), which ended the shutdown of the federal government that

had commenced at the start of the federal fiscal year on October 1 and included a provision to

suspend the debt limit until February 8, 2014.108

Debt Limit Suspended Until March 2015

After the suspension ended on February 7, 2014, the U.S. Treasury reset the debt limit to $17,212

billion and the Treasury Secretary invoked authorities to use various extraordinary measures.109

Congress, however, moved quickly in the following week to address the debt limit issue. On

February 11, the House approved a measure to suspend the debt limit until March 15, 2015.110

The Senate concurred the next day and the President signed the measure (P.L. 113-83) on

February 15, 2014.

Once the current debt limit suspension expires on March 16, 2015, the Treasury Secretary can

again employ the same set of extraordinary measures used in recent years. Some expect those

measures would be sufficient to meet federal obligations until late summer or even into the fall of

2015 if federal tax collections exceed current expectations.111

Bonne soirée,

Bréhat

Repost0
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 15:12

Re bonjour,

Après mon billet sur le CAC :  La hausse MT initiée le 24/06 n'était pas terminée. Une vague de baisse CT ne devrait plus tarder à Démarrer désormais.

Je voulais revenir sur mon billet du 24/01 au sujet du plafond de la dette de l'état fédéral US :  Le budget US a été voté par le parlement mais le plafond de la dette sera atteint dès le 07 février.

Finalement le congrés US (sénat et chambre des réprésentants) ont votés comme un seul homme ou presque (la loi présentée à l'initiative des républicains de la Chambre des représentants est passée comme une lettre à la poste comme l'on dit) une loi inédite dans l'histoire des USA :voir l'article ci joint :

http://www.boursorama.com/actualites/dette-crise-evitee-aux-etats-unis-jusqu-en-mars-2015-59fd7802813714db82d57799b3d34739

La dette fédérale US qui avait atteint le dernier plafond de 17 0000 Millards de USD voté dans la douleur en Novembre dernier peut désormais évoluer sans contrainte jusqu'en mars 2015 ... 

Oui vous lisez bien ... jusqu'en mars 2015 c'est OPEN BAR ... les robinets sont grands ouverts ... caviar et champagne a volonté (ce sont les russes et les champenois qui vont être contents).

Ce qui a pris près d'un mois pour être voté dans la douleur l'an passé a donc êté voté en moins d'une semaine (si l'on omet le vote du budget qui a été voté en janvier lui aussi comme une lettre à la poste)

Pourquoi donc tant de différence de traitement ... avez vous vu des commentaires sur ce point dans vos médias préférés ... ? Alors que le monde restait suspendu au prises de paroles des républicains et sénateurs US en octobre / novembre dernier  tant il était surprenant pour le monde de se rendre compte que depuis le dernier clash d'aout 2011, rien ne s'était arrangé sous le dome du capitole de Washington.

Cela est en fait du à une nouvelle stratégie de la part des républicains et de la classe dirigeante US. Cette nouvelle stratégie est liée à des intérets particuliers :

  • Pour les républicains : il s'agit de retrouver du crédit dans l'opinion car la crise d'octobre et leur intransigeance leur a été fort dommageable dans les sondanges, en perspectives des élections de mi mandant avec le renouvellement de la chambre des représentants et d'une partie du sénat. 
  • Pour les républicains il s'agit de regagner du crédit tout en savonnant la planche à leur amis démocrates .. en leur offrant un beau cadeau empoissoné dont ils espérent qu'ils ne s'en remettront jamais.
  • Pour les démocrates, il s'agit d'essayer de sauver ce qui peut l'être encore de leur 6 années au pouvoir avec Obama, alors que le peuple US s'enfonce dans plus de paupérisation, que les infrastructures se dégradent et que le taux d'occupation de la population active n'a jamais été aussi bas (malgré un chiffre du chomage qui baisse mais qui en réalité cache qu'un nombre énome d'américains a soit abandonné  toute recherche d'un nouveau travail, et donc vie de manière plus que précaire désormais, soit n'a retrouvé qu'un travail a un salaire bien moindre et à temps très partiel) et une chute massive de la classe moyenne américaine vers les couches sociales les plus basses. Il va leur falloir dépenser plus (alors que comme au UK le déficit budgétaire courant est de l'ordre de 7 % ... on critque les francais mais faut voir ce qui se fait ailleurs) pour essayer de sauver la face lors de ces 12 mois d'open bar. Bien entendu les républicains les attendent au tournant et ne manqueront pas de montrer la gabegie des dépenses improductives que les  démocrates vont imanquablement lancer dès ces jours ci ... une fuite en avant de dépenses sociales en direction des classes votant démocrates : noirs, Classes défavorisées, classes moyennes ... bien que celles ci ayant été gravement touchées lors des 6 denières années par une baisse de leurs status respectifs (une partie de la classe moyenne se retrouve désormais dans les classes défavorisées et la classe défavoirisée a en grande partie  glisée sous le seuil de pauvreté et pourle reste de la classe moyenne elle a juste du faire face à une baisse significative de son pouvoir d'achat)
  • Au global Républicains et démocrates espèrent aussi sauver ce qu'il reste encore de statut international à leurs monnai le  dollars et à leur pays ... en gagnant encore un peu de temps ... alors que la FED baisse son soutient ... 

 

Tout cela est bien ... on peut donc imginer qu'en 2014 le déficit va retrouver les 10 % d'y il a peu et que la dette US v'a s'envoler d'ici mars 2015 vers les 18300 - 19000 millards de USD avant que le nouveau parlement en place à cette période (qui sera élu lors des elections de mid term de septembre prochain) n'ai a se prononcer sur ce qu'l conviendra de faire avec le nouveau plafond sur lequel il faudra alors se mettre d'accord.

Toutefois il faudra que quelquun achete cette nouvelle dette ... alors que la FED baisse ses achats ... pas gagné si les marchés jugent que l'argent est dépensé à tord ou a travers ... ce qui devraitr alors se concrétisé par une hausse des intérets de la dette US et donc une possible retournement économique ... les démocrates vont donc devoir jouer sur la pédale douce si ils ne veulent pas rentrer dans le mur avant septembre de cette année ... probablement que les républicains ont inclus dans leur stratégie que les marchés vont leur donner raison en comdanant  la politique démocrate en faisant  remonter les taux et donc  faire tourner le vent en leur faveur aussi d'ici septembre.

Si les républicains l'emportent en septembre, il est à parier que les coupes budgétaires vont peluvoir et qu'obama n'aura alors qu'à s'incliner tant il sera alors discrédité, à moins que vouloir voir basculer le pays entier dans un affrontement partisan inédit autant que dangereux pour la stabilité du pays ... les états à dominantes républicain pourraient alors avoir envie de faire secession (comme le Texas) à l'image de ce qui se passe dans le UK (L'écosse à dominante labor n'accepte plus le joug tory anglais et pourrait voter l'indépendance cette année ... ce qui serait un précédent inquiétant pour les USA car alors des états comme le texas pourraient l'utiliser).

Si les démocrates l'emportent la gabegie n'aura fait que gagner encore 18 mois supplémentaire jusqau prochaine elections présidentielle en 2016. Le pays serait alors au bord de l'explosion sociale et économique. 

Cette étrange arrangement entre partis qui se haissent désormais au plus au point tant leur vision du pays sont différentes marque donc en fait un avenir toujours plus difficille pour les USA.

Le ponzi scheme grandeur 20 000 Milliards reste vivant mais pour combien de temps encore.

Bonne fin de week end.

Bréhat

Repost0
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 02:01

Bonjour,

Pour faire suite à mon billet du 11/01, Le soap opéra US sur le budget ne fait plus la une des journaux ... et pourtant ...

Le parlement US a finalement voté comme une lettre à la poste le budget 2013-2014 qui ve devrait permettre à l'état fédéral US de fonctionner jusque  début septembre prochain (année budgétaire US démarre en septembre).

Devrait ... sauf que le dernier nouveau plafond de la dette US (le plafond a été relevé à trois reprise je crois depuis aout 2011 ... et l'intervalle entre deux nouveaux plafond ne fait que se raccourcir .) va être atteint dès le 07/02  soit avec un mois d'avance sur les prévisions que le secrétaire du trésor US avait annoncé en décembre dernier ... à ce niveau de prévision se tromper d'un mois sur les 3 prochains mois c'est soit :

  • de l'incompétence affligeante
  • que les USA brulent plus encore de cash que même le secrétaire du trésor ne peut l'anticiper .. le bateau fuyant de partout
  • soit un peu des deux ... et évdiemment c'est ce que je privilégie puisque je ne crois plus en la compétence de ceux qui nous dirigent et de leurs états majors, et je ne crois pas que la crise soit terminée ni que le plus dur soit passé mais que le plus dur reste à venir.

Je vous renvoie donc à cet article de boursorama ci joint ou vous en apprendrez plus notamment sur le trop perçu d'impots sur le revennus que l"état fédéral rembourse en février (l'impot étant prélevé à la source sur la base des révennus de l'année passée) ... qui si j'ai bien compris devrait être de 200 Millards de USD cette année .... comme quoi les salaires sont en hausse aux USA et le chomage baisse beaucoup .. tout cela semble effectivement tout à fait cohérent ! ... au point que le secreataire du trésor avait peut être compté ne rien débourser mais engranger plus que prévu en février ... et d'ou cet écart d'un mois dans ses prévisions d'atteinte du plafond.

http://www.boursorama.com/actualites/dette-le-financement-des-etats-unis-assure-que-jusqu-a-fin-fevrier-40d09458b58598bde3f302f8936e68be

A méditer donc par toutes celles et ceux qui croient encore aux chiffres du chomage US et de la croissance aux USA et la hausse perpetuelle des revennus.

En tous les cas cela pourrait annoncer un mois de février particulièrement agité ... surtout si les tea party et répiubicains jettent toutes leurs dernières ressources dans la bataille avant que les elections de mid term (renouvellement de 1/3 du parlement en septembre 2 ans après l'election du président) n'aient lieu ... ou bien s'allongent comme des carpettes pour justement amadouer les electeurs .. à votre avis quelle est la stratégie à privilégier si vous étiez à leur place .. celle de prendre le risque de tomber au champ d'honneur de la morale du bon père de famille (clin d'oeil à la disparition de cette notion qui vient d'être voté en France aujourdhui) ou bien de se coucher devant la gabegie honteuse et infame du dépenser plus d'argent que l'on a pas en laissiant et espérant que cela soit ses enfants et petits enfants qui pourront rembourser ? Je sais pas j hesite moi perso 

Si aucun accord est trouvé en février .. le defaut de paiement sera pour fin février / début  mars ... mais bien entendu ils vont se mettre d'accord à la dernière minute ... comme les autres fois ... sauf que cela ne se passe pas toujours comme l'on pense dans la vie.

Sinon suite a mon billet d'hier matin sur le CAC  Point CAC rapide : rentré short aujourdhui sur 4335 pts avec short 4500 pts.

Bonne journée,

Bréhat

Repost0
11 janvier 2014 6 11 /01 /janvier /2014 11:21

Bonjour,

Un article très rapide trouvé sur bloomberg qui ne fait pas la une alors qu'il devrait ... 

Le parlement US doit voter une rallonge de budget de 1,5 millards d'ici le 15/01 pour donner suffisament de marge de manoeuvre au gvt fédéral pour fonctionner jusqu'au 18/01 ... de manière à avoir 3 jours de plus pour se mettre d'accord sur une rallonge du budget de 1000 Milliards de USD pour permettre au gouverement fédéral de fonctionner jusqu à la fin de l'année budgetaire en Septembre prochain ... 

 

http://www.bloomberg.com/news/2014-01-10/house-to-vote-on-three-day-spending-to-avert-shutdown.html

On est donc loin d'avoir entéré ce sujet ... mais pour ainsi dire personne n'en parle et en tout cas pas à la une des journaux alors que cela doit être réglé pour mercredi prochain ... mais qu'on il fait depuis la crise d'octobre dernier a part manger la dinde de noel en paix et dépenser l'argent qu'ils n'ont pas en conneries diverses et variées ?

L'optimisme béat est à son comble sur les marchés US, le VIX EPCR 5J fait un nouveai plus bas de 7 ans ... à 6,2 vs 6,3 il y a deux semaines ... cela va continuer combien de temps . Selon mon modèle qui voyait le potentiel d'extension pour le 10/01 alors que le cac n'a fait qu'ateindre potentiel mini (en fait entre mini et moyen) ... cela devrait être pour la semaine prochaine (tiens en même temps que ces discussions au congres US) au plus tard donc ... mais comme le dernier plus haut à la clotiur sur le CAC était le 31/12 ... 4296 pts ... cela pourrait être aussi une vague de baisse CT en cours depuis lors ...  à confirmer par une cloture sous 4167 pts très prochainement dans ce cas.

Bon week end,

Bréhat

Repost0
21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 19:59

La hausse du CAC depuis le 13/12 ( La vague de baisse CT initiée le 18/12, s'est achevée le 13/12. Depuis une vague de hausse CT est en cours. En voici les potentiels selon mon modèle. ) c'est en très grande parie réalisée sur l'annonce d'une baisse du QE3 de 85 milliards à 75 Milliards et que cela devrait se poursuivre dans les prochains trimestres, ce qui en soit est une mauvaise nouvelle pour l'aflux d'argent sur les marchés et donc le soutien de la hausse des indices mais qui serait la suite d'une concrétisation d'une amélioration aux USA ... avec un chomage à 7 % et un PIB qui se reprend.

Toutefois pas de quoi revenir sur les taux accomodants sous les 0,25 % ... car la déflation menaçe malgré une hausse de l'inflation annuelle de 1,0 % à 1,3 % entre octobre et Novembre aux USA.

Ce qu'il convient de suivre désormais suite à cette baisse du QE3, ce sont les taux des obligations US à 10 et 30 ans ... toute hausse au dessus des 3,0 % pour les 10 ans provoquerait un renchérissement tel de la charge de la dette aux USA (les intérets payés par le gouvernement fédéral) que le budget fédéral exploserait très vite et cela pourrait marquer le début d'un Krack obligataire aux conséquences apocalyptiques.

C'est pour cette raison que je continue de penser que le QE3 devrait être prochainement augmenté et que cette baisse n'est en fait que de très courte durée ... un test pour voir la réaction des marchés obligataires qui devrait ne pas s'avérer concluant. Toute remontée du QE3 au niveau des 85 Millards ou plus comme je l'envisage, marquerait officiellielement l'échec de la sortie de crise des USA, la fin de la domination US sur le monde et l'entrée offficielle dans une période trouble inédite où concrétement les banques centrales apparaitraient comme ayant réelement perdu le contrôle de ce qui ce passe, du moins cette baisse suivie d'une hausse serait l'aveu de leur impuissance, dévoiler leur état d'apprenti sorciers et que désormais tout ce qu'elles essaient de faire c'est la fuite en avant sans savoir vraiment si ce qu'elle font fait sens et va dans le bon sens ... la demonstration de la perte de controle de tous les organes régulateurs sur l'évolution de l'économie sera alors dévoilée au grand jour ouvrant la porte sur une perspective inédite d'une période d'incertitude majeure et de durée indéterminable et donc indéterminée ... le scénario terreur le plus affreux pour les marchés du monde entier.

Les obligations 10 ans étaient à 2,837 % avant l'annonce de la FED. Vendredi elles sont à 2,894 %. A noter que le plus haut depuis deux ans était le 05/09/13 à 2,996 % avant que la FED ne démente de baisser son QE3 en septembre alors que tout le monde l'attendait.

On note que le QE3 a été lancé le 13/09/12 ... les taux des bons 10 ans étaient à 1,65 % environ ils ont quasiment doublés depuis ... alors qu'ils auraient du diminuer .... preuve qu'ils n'y a plus beaucoup d'acheteurs de bonds des USA en dehors de la FED et que la FED est pour ainsi dire le quasi unique acheteur des bons du trésors US en ce moment (en sa qualité d'acheteur en dernier ressort).

Donc si le retrait des achat par la FED via le QE3 n'est pas compensé par des achats étrangers ou d'autres organismes d"état US ou privés US ... les taux vont monter inéluctablement ... c'est donc bien la confiance de la reprise aux USA qui va être jugée au travers de ces taux ... si les acteurs autres que la FED y croient, les taux vont se maintenir voire baisser, sinon ils vont monter et peut être même de manière importante ... je me place dans cette hypothèse et donc dans une remontée du QE3 à brève échéance ... disons Q1 2014. Il s'agit donc bien avec cette annonce d'une question de défiance  sur la qualité de la soit disant reprise constatée posée au monde entier (acteurs privés des USA inclus). De la réponse à cette question dépend ni plus ni moins le sort qui sera donné à l'hégémonie du dollars US (qui représente plus de 80 % des échanges de monnaies et de biens) et donc de l'hégémonie US en tant que puissance économique et dans la foulée de puissance politique et militaire.

La manière dont cette question est posée, via un retrait partiel et timide du QE3 comporte déjà en lui même des élements de réponse ... car si la confiance était là, la FED ne réduirait pas d'un malheureux 10 millards mais arreterait totalement le QE3 ... cette baisse timide du bout des pieds montre bien d'elle même que la FED ne croit pas en ce qu'elle utilise comme support à sa décision sur l'amélioration de la situation aux USA  ... et que c'est bel et bien la taille de son bilan bientôt multiplié par 5 depuis 2007 qui la pousse à sonder le marché ... 

Nous sommes au bout d'un processus , celui qui visait à faire croire que la FED avait encore le contrôle d'un tant soit peu de choses pour essayer de faire repartir l'économie ... ce processus est arrivé à son terme ... le navire fuit de partout et il est empli d'eau radiocative, des créances pourries achetées ici et là sans contrôle pour essayer de sauver ce qui pouvait l'être encore  (on pense a Fukushima ou tout pareil on nous fit croire depuis près de 3 ans que tout est sous controle et que la catastrophe est derrière nous et qu'il va être procédé à un démentellement et un retour à la vie normale d'avant la catastophe en douceur alors qu'il n'en est rien et que l'eau radioactive fuit de partout et que personne ne sait où se trouve les coriums des réacteurs ayant fondu lors de la catastrophe). Le Monde entier (incluant les plus novice à qui les journaux ne pourront plus cacher la vérité plus longtemps), va très bientôt comprendre et découvrir que le roi est nu ... 

A méditer,

Bréhat

Repost0
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 08:59

Bonjour,

Avant le week end, je voulais vous poster cet article bloomberg sur la dernière déclaration de Bernanke faite cette semaine. 

http://www.bloomberg.com/news/2013-11-27/fed-reveals-new-concerns-about-long-term-u-s-slowdown.html

Le titre est très évocateur : La FED révèle de nouvelles craintes sur le ralentissement de long terme de la croissance des USA.

En gros la FED et de nombreux experts n'espèrent pas plus de 1 % de croissance en moyenne aux USA dans les prochaines decénnies contre 2,2 % en moyenne au 20 ème siècle.

Une manière d'évoquer la fin de l'Hégémonie US sur le monde ...  mais bon tout cela, lecteurs de ce blog, vous n'avez pas attendu de lire cet article pour en avoir déjà entendu parler.

Le plus important ici c'est de voir à quel point en ce moment l'espoir de voir les prévisions de croissance encore affichées récemment sur la croissance aux USA pour 2014 et 2015 semble s'évanouir.

Pas de surprise pour nous, en effet sur ce blog ce n'est pas de la croissance qui est anticipée pour les USA pour les prochaines années mais de la décroissance : une récession additionnée d'une déflation et donc une dépression majeure.

Malgré cette nouvelle révélation de crainte majeure pour la croissance future de MT et LT pour les USA, les élites économiques n'y sont pas encore, ils ne parleront de récession que quand les faits seront là connus de tous .. et encore pour en minimiser l'ampleur.  Pas d'étonnement,  nous savons ici que ce sont pour la très grande majorité d'entre eux, des incompétents notoires.

Cette annonce de Bernanke sur la tendance de LT aux USA, renforcent la probabilité de ce que j'évoquais récemment, non pas une baisse du QE3 mais au contraire une possible augmentation (dans un acte de folie pure que seuls des déspérés dingues peuvent avoir. Et à mon avis Yellen est une véritable Kamikaze de la finance) de ce QE3 pour quelques temps (cela sera un signe alors de la fin de la partie et il pourrait, si cela se produisait, être utile de prendre, sans délai, ses jambes à son coup sur les marchés tant qu'il en sera encore temps).

Le soucis du QE3, c'est que si le plafond de la dette n'est pas relevé en janvier, les usa n'auront plus le droit d'emprunter et donc une grande partie de ce QE3 (la partie achat des bons du trésor, environ 50%) ne servira plus à rien ... que nous inventerons t'il alors ? 

Mais si le plafond de la dette n'est pas rélévé ... c'est le défaut de paiement des USA ... la bombe nucléaire H économique ... la fin de la partie ...

Donc quoiqu'il arrive il semble que les USA actuellement en plein thanksgiving se préparent à vivre une fin de règne économique agitée en 2014 ... 

Bon week end.

Bréhat

Repost0
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 13:48

Bonjour,

Depuis mon dernier billet mensuel faisant  un point sur le sujet La déflation et la dépression gagnent plus de terrain : Le portugal et L'Espagne rentrent en dépression en Octobre et la Grèce s'enfonce dedans. L'Euroland glisse dangereusement vers la dépressio , deux nouveaux entrants dans la catégorie (0,6 - 1%) d'inflation annuelle, l'antichambre des pays qui pourraient entrer en déflation dans les prochains mois :

  • Etats Unis : 1,0 % d'inflation en Octobre
  • Pologne : 1,0 % d'inflation en Octobre

Ces deux pays n'étaient pas listés jusqu'ici car ils émettent leurs stats après la date à laquelle je fait un point régulier (vers le 15 du mois. je fais le point à cette date car la quasi totalité des pays émettent leurs stat avant notamment en Europe).

Intéressant de voir que les USA entrent dans cette catégorie alors que leurs taux sont aux plus bas ... que pourrait faire la FED pour contrer ce risque ... je vous laisse deviner ... mettre des taux négatifs ... non ... augmenter (et non réduire le QE comme tout le monde  l'attend ...) ... oui ! Cela serait l'indicateur de l'ultime la course à l'échalotte ... la dernière folie de la FED avant que tout ce beau système ne croule sous son propre poids ... je crois que tout cela va culminer en début d'année avec les discussions sur le budget et le plafond de la dette .. le stress sera alors à son paroxysme et il apparaitra alors au grand jour que le roi est nu !! et qu'il n'y a plus de pilotes dans l'avion ... juste des apprentis sorciers qui ne savent plus quoi faire du monstre qu'ils ont crées depuis 5 ans ... la panique pourrait être palpable et l'emporter contaminant alors toute l'économie. 

Mais pour l'instant dormons sur nos deux oreilles, rien ne doit déranger la période de Thanksgiving et des fêtes de Noel aux USA et en Occident, c'est bien cela qui a été négocié la dernière fois entre démocrates et républicains  après 20 jours de Shutdown en Octobre : des fêtes au calme car ensuite personne ne sait ce qui peut arriver mais il y a de fortes présomption que cela ne va pas être joyeux du tout.

Sinon, je conserve mes puts pris au dessus de 4300. Il est encore un peu tôt pour dire si une vague de naissee CT selon mon modèle a débuté sur la cloture récente à 4321 mais cela pourrait bien être le cas. Pour activer cette vague il faut une cloture prochaine sous 4191 pts.

Bonne fin de journée,

Bréhat

Repost0
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 01:02

Bonsoir, 

Pas besoin d'en dire plus que dans mon titre, c'est une possibilité à envisager vu la très faible tenue des propos tenus pas Yelen ce soir. C'est misérable comme pensée économique franchement cela fait peur ... la honte ! vraiment. Je vous laisse juger par vous même ici :

http://www.bloomberg.com/news/2013-11-13/yellen-says-economy-performing-far-short-of-potential.html

Un panel de 12 démocrates et 10 républicain doit l'auditioner pour statuer sur la récevabilité de présenter sa candidature au vote du sénat qui doit ensuite approuver sa candidature pas 60 voies (sur 100 je crois).

Que se passerait il si ce processus n'allait pas à son terme anticipé par les marchés .... le plus gros Krack obligataire jamais connu.

C'est peu probable, mais le 14/09/2008 il était aussi peu probable que le trésor US laisse tomber Lehman et c'est pourtant ce qui s'est produit.

Gardé mes puts 4425 pris sur 4330 pts la semaine passée... ils se portent très bien merci alors que le VIX EPCR 5J atteint 6,8 ce soir ...et que les indices US font de nouveaux plus haut ... l'optimisme est au plus haut alors que le tauc de participation de la population en âge de travailler chute de 0,5  % en 1 mois (du jamais vu)...  environ 800 000 personnes  en 1 mois qui ont été virées des stats du chomage ... pas beau non !! Mieux que le Bog SFR en France (on a toujours été petits bras en France ... et comme le dit le dicton plus c'est gros et plus cela semble vraisembable, c'est bien connu).

Taux qui est passé depuis le début de la crise (car on est plus que jamais dedans) de 67 % à 62,8 % ... et qui en grande partie explique la baisse du chomage aux USA ... qui donc n'est en grande partie qu'une résultante de la sortie massive de gens des stats des gens des classes moyennes pour la plupart qui se paupérisent car ils n'ont plus aucun espoir de retrouver du travail et d'ailleurs n'en cherchent plus mais passe leur temps a juste essayer de survivre.

Ce taux que l'on peut trouver ici  :

http://research.stlouisfed.org/fred2/series/CIVPART?cid=32443

Ce taux baisse alors que les américains à avoir des emplois précaires ou à temps partiel à considérablement augmenté depuis le debut de la crise et que les américains touchant des bons d'ailimentation et aides logement n'a jamais était aussi important : bientôt  60 millions d'américains touchent des bons d'alimentation pour survivre.

Bonne nuit.

Bréhat

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Bréhat
  • Le blog de Bréhat
  • : Trader le CAC grâce à un modèle exclusif et innovant identifiant chaque vague avec un potentiel points à une date donnée. Modèle ayant un excellent track record depuis sa mise en service en août 2010. Ce blog s'adresse aussi à celles et ceux qui désirent suivre l'actualité économique de manière contrariante (loin des informations edulcorées distillées dans la presse specialisée et les médias) car ils pensent que cette crise n'est malheureusement pas terminée.
  • Contact

Provenance visiteurs

Locations of Site Visitors

Recherche